L'Inserm en région

Les laboratoires de l'Inserm en régions Aquitaine et Poitou-Charentes travaillent à améliorer la santé des populations en s'efforçant de maintenir le continuum entre connaissances issues de la recherche fondamentale et développement de la recherche clinique, de la recherche thérapeutique et diagnostique, ainsi que de la recherche en santé publique.

Leurs travaux de recherche sont principalement orientés vers les thématiques suivantes :

  • Neurosciences
  • Santé publique
  • Technologies pour la santé
  • Cancer
  • Immunologie, hématologie, pneumologie
  • Circulation, métabolisme, nutrition
  • Microbiologie et maladies infectieuses
  • Bases moléculaires et structurales du vivant

Ces recherches s'effectuent au sein de dix sept unités mixtes de recherche (treize à Bordeaux, quatre à Poitiers) et trois unités mixtes de service (en partenariat avec le CNRS et l'Université de Bordeaux).

Actuellement, trois équipes Avenir se développent autour de jeunes chercheurs nouvellement accueillis dans nos laboratoires, sélectionnés sur les critères rigoureux de ce programme Inserm.

Ce dispositif est complété par un centre d'investigation clinique (CIC) implanté auprès de chaque CHU de Bordeaux et Poitiers.

Enfin, un institut multipartenarial (Inserm - Cnrs - Université de Bordeaux), l'Institut européen de chimie et biologie (IECB), accueille, le temps de leur incubation et pour une durée maximale de dix années, une quinzaine de jeunes groupes de recherche, dont certains rattachés à des unités Inserm, se développant autour d'un chef de projet pour des recherches multidisciplinaires.

Et bien sûr, de par leur compétence, les Conseils régionaux d'Aquitaine et de Poitou-Charentes sont des partenaires privilégiés de notre institut de recherche en région.

C'est au total environ 1100 personnes qui œuvrent à la recherche biomédicale sur notre circonscription, de toute appartenance (EPST, Université, CHU...). Un peu plus d'un quart d'entre elles sont rémunérées par l'Inserm, dont les deux tiers, soit environ 200, sur un poste de chercheur, d'ingénieur ou de technicien statutaires.

Grâce à une collaboration efficace entre l'ensemble des partenaires collaborant pour la recherche biomédicale, ont été développées plusieurs plates-formes technologiques, ouvertes à la communauté scientifique, pour la plupart porteuses du label IBiSA.

Créé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche.
Consulter l'organisation centrale...

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes